Chronique d'été : résumé + chapitre #6 🍍

Publié le par Lulucorne♡

Hey !

Comme je l'avais promis dans un précédent article, la chronique d'été revient !

Mais avant de vous lancer dans le chapitre 6, voici un petit résumés de ceux d'avant.

Talassia, 15 ans, est maltraitée par ses parents. Révoltée et consciente de ce qui lui arrive, elle fugue en emportant tout ce dont elle a besoin, laissant derrière elle son lourd passé. Sur son bateau pour New York, elle se laisse un peu trop aller et lorsque un orage s'abbat sur l'océan, son naufrage ne se fait pas attendre : entraînée par le vent et le féri qui tangue, la jeune fille passe par dessus bord et sombre dans les abysses. Lorsqu'elle se réveille, elle se retrouve sur une île déserte et tropicale, comme Robinson. Par chance et guidée par des voix humaines, Tallasia rencontre, dans une grotte, une autre fille de son âge parlant la même langue qu'elle.

Voilà ! Je vous laisse maintenant avec le chapitre 6 !

"Je pouvais maintenant la voir : elle avait la peau très bronzée, de longs et fins cheveux châtains avec des racines violettes, ornés d'une magnifique hibiscus. Elle avait de grands yeux vert et de larges lèvres très claires qui contrastaient avec sa peau. Elle portait une jupe de vahiné en feuilles et en plumes, une sorte de crop-top décoré de coquillages, des tongs, et quelques bracelets à la cheville. Elle me regardait d'un air bizarre. Je compris qu'elle voulait que je lui en dise un peu plus sur moi.
- J'ai 14 ans. Je viens de France. J'allais à New York mais mon bateau a fait naufrage. je me suis fait engloutir par les vagues et j'ai échoué ici.
Elle me regarda d'abord encore plus bizarrement, puis elle prit un air compatissant, et après m'avoir longuement toiser de la tête aux pieds, elle sourit :
- Eh bien...bienvenue, Talassia. Moi c'est Lempika.
Elle avait l'air confiant. 
Elle me pris le poignet et me fit monter un escalier de pierres polies et moussus qui longeait une mini falaise. En haut, il y avait des lianes pendantes qui formaient un rideau entre deux grands arbres. Deux hommes étaient placés sur les côtés, probablement des gardes vu leurs tenues, leurs lances et leurs tatooages tribaux. L'un d'eux vint vers nous. Lempika s'approcha et lui chuchota quelque chose à l'oreille.
L'homme hocha la tête et disparut derrière le rideau végétal. Lorsqu'il revint, il nous fit un demi sourire et écarta les lianes pour nous faire passer. Nous entrâmes. J'avais une boule dans le ventre.
Nous étions sur une grande allée bordée de fleurs tropicales...et de gardes armés de lances au bout desquels pendaient des plumes. Nous avancions, Lempika sûr d'elle, moi d'un pas hésitant. Nous arrivâmes devant une rangée de jeunes filles. Elles étaient toutes habillées en vahiné et tenaient des bâtons avec des feuilles "taillées" au bout et décorées de plumes. On aurait dit des éventails géants. Et enfin, au bout de l'allée se trouvaient deux trônes. Une très belle femme aux cheveux noirs était assise sur celui de gauche. Elle portait un habit d'inspiration égyptienne aux couleurs vives, mais partiellement recouvert de fleurs exotiques et des bijoux originaires de l'île, tout aussi magnifiques les uns que les autres, ce qui créait un mélange de styles. Sur le trône doré de droite était installé un homme à la peau basanée, il portait des vêtements similaires à ceux de la femme mais en plus masculin. Ils se tenaient droit, tout les deux, et nous fixaient. J'étais bouche bée. Quelle splendeur ! J'avait l'impression d'être dans un roman. Lempika prit la parole :
- Reine Naema, Roi Kayl. Tata, Tonton. Permettez-moi de vous présenter une naufragée française : Talassia.
La soit-disante reine se leva et s'avança.
- Bienvenue, Talassia. En tant que Reine de cette île, je me dois de t'accueillir dans les normes. Je te présente toute mes excuses pour ton naufrage. Nous avons déjà eu affaire à deux personnes comme toi, qui s'étaient échouées ici il y a 2 ans de cela. L'une a préféré se retirer et retourner sur le continent. L'autre a commis de graves fautes au seins de notre communauté. Elle a été punit par les dieux et jamais on ne l'a revu. Arrivée ici, tu devras faire un choix : soit repartir sur le continent, auquel cas nous t'aiderons ; soit rester ici avec notre peuple. Tu as tout le temps que tu veux pour te décider. En attendant, nous t'ébergerons. Lempika, ma nièce, se fera un plaisir de te faire visiter l'île Hibiscus.
La "nièce de la reine" fit un grand sourire.
- Tu m'en voie plus que ravie, tata ! s'exclama-t-elle en me prenant par le poignet. Viens, je vais te montrer les merveilles de chez nous !
- Attend, lui dis-je.
Je me retournai vers la reine et fis une révérence :
- Merci pour tout ! dis-je les larmes aux yeux.
Elle me rendit mon sourire puis je me sentis vite tirée par la main de Lempika.
- On y vaaa ! cria-t-elle.
Elle dévala les escaliers de pierres et soudain...

 

Voilà, c'est tout pour ce chapitre. Hope you enjoyedkiss^^

 

Luvh luvh <3

Chronique d'été : résumé + chapitre #6 �

Publié dans chronique d'été, 6, été, lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bernieshoot 25/06/2016 18:08

super d'avoir commencé par un petit résumé, ce chapitre a des bons dialogues et vu la fin on a envie de lire le suivant, c'est parfait

Lulucorne♡ 25/06/2016 18:39

merci beaucoup ! la suite arrive très bientôt ! :)